L i f e i s b e a u t i f u l

L i f e i s b e a u t i f u l
ce dont on manque

"Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." Platon


ce dont on manque
ce dont on manque

ce dont on manque

dimanche 10 janvier 2010

Et puis, s'envoler...












Partir, tout laisser

Partir, se séparer, tout laisser,

Laisser une page de son histoire,
Effacer l'image du miroir,
Verser des larmes et aller pleurer ;

Tu sais, tu ne seras jamais loin
De mes yeux, de mon coeur, de mon âme ;
Tout recommencer malgré le drame,
Plein de force, enfouie dans un coin

De ton être, tu affronteras
L'horizon, le destin, dans tes bras ;
Partir, se séparer, tout laisser,

Un beau jour, on se retrouvera ;
Du miroir, l'image se dresser,
Recommencer ? Non, continuer...

Pour toi, A.







"Et puis s’envoler,
le temps d’un rêve, 
dans un air de janvier…"

8 commentaires:

Mathilde a dit…

Boudiou...cette série colorée qui donnent chaud au cœur et au corps dans un premier temps nous amène tout droit vers ce poème qui je l'espère est fictionnel, ou concerne un passé lointain !
Que cela ne t'empêche surtout pas de rêver, le rêve c'est primordial et ce n'est pas moi qui vais dire le contraire, tu comprendras surement bientôt pourquoi !
Bises fortes pour ne pas te laisser t'envoler tout de suite, on a besoin de toi par ici !
Et puis d'abord, il faut que tu passes le permis vol avant euh, voile, enfin les deux ! Voilà ! Voili ! Voiles toutes devant ! Atchoutchououuuuuuu, tchoutchou, tchouuuuuuu.....(c'est loupé, ça fait plutôt locomotive ça que bâteau).

jeff a dit…

Hé non Mathilde ! Ce n'est pas un rêve mais bel et bien la réalité ! Je sais parfois être "dramatique" ! ! !... Ma façon, à moi, de dire ce que je ressens et dire à quelqu'un qui m'est cher d'espérer...
Mais point de tristesse... Tout est toujours à recommencer... Mais parfois, la vie est dure pour certains...
Et comme ça tu me dis qu'avec ce bâteau je ne pourrais pas voler ! ! ! Mais que si j'espère bien m'envoler, malgré que tout soit "désossé", mis à nu, avec ce bâteau... ivre d'espoir et de bonheur ! Il y a pas quelqu'un qui a déjà parlé d'un bâteau ivre ?...
De l'air à travers la coque, il doit pouvoir mieux voler bien qu'il soit à l'arrêt ! Par un courant, d'air, il flottera dans le ciel... Par la poésie, on peut tout espérer et imaginer...
Mais... bref ! Si je te parlais d'autre chose... As-tu toujours les pieds dans la neige ?... Je te dis pas... du coq à l'âne ! ! ! Pour mieux esquiver la réalité...
En tout cas, merci pour tes quelques mots qui réchauffent une partie de mon coeur ! Si j'ai le permis bâteau...? Non ? Pourquoi ? il faut un permis pour conduire à l'arrêt ! ? !... C'est à dire quand tu vois le bâteau... il risque pas d'aller bien loin...
Mais je viens venir voir tes idées sur ton "bien plus que des mots"...

Bises Mathilde...
A bientôt...;)

Chapa a dit…

Quelle est la couleur de partir?

Owen a dit…

Et tous ces cales psychedeliques ont l'air legerement bancales... il suffit d'un tout petit coup de pied visiblement, et le tout s'écroulera... je n'ose même pas imaginer le bruit... Et est-ce qu'il va reprendre la mer un jour cette ruine ??? A se demander...

Bonne balade en mer mon ami !

clo a dit…

le gars au premier plan a du manger un truc pas tres comestible...il passe du rouge au vert....c'est pas normal...

on affrète le voilier des vents pour un voyage sans escale sur les mers de nuages...
un voyage onirique sans doute...
longue vie a cette vieille coque...et bon vent a toi...bises Jeff...

jeff a dit…

Merci beaucoup Chapa !
La meilleure couleur pour partir ?
Je ne sais pas si en une... Mais dans le cas précis, je choisirais, pour illustrer tout ceci, le rouge de la colère...!

Merci encore Chapa... et meilleurs voeux de bonheur pour toi, ta famille et tes proches...
A bientôt...

jeff a dit…

Mais bien sûr Owen qui reprendra la mer... un jour... ce bâteau !
Mais pourquoi veux-tu le faire s'écrouler avec un tout petit coupd de pied ?... Ne serais-tu pas un peu sadique sur les bords toi ?...;-) Ce qui est fragile, au contraire, il faut l'étayer et le consolider ! Mais allez... je n'y pense déjà plus... sûrement ton côté un peu british... ou un artichaut qui serait mal tombé ! ! !...;-)
Mais tu dis ça, et je sais que tu as tellement de respect pour ce qui n'est plus là et qui disparait... que je ne crois pas un mot de ces propos "destructeurs"...! ! !...:)

Amitiés amigopix !
Garde ton écharpe... il fait de plus en plus frais !

jeff a dit…

Clo, le mec qui passe de toutes les couleurs, c'est normal ! Peut-être qu'il a mangé un poisson pas frais ou bien trop âgé pour le digérer...!...:)... Mais ça va pas non ! ! ! C'est parce qu'il aime les couleurs de la vie qu'il s'est coloré ! ! !...
Bon vent à toi aussi Clo ! Peut-être qu'on se rencontrera dans un rêve... toi escaladant le sommet que tu as publié l'autre jour, au milieu des nuages, et moi, passant en bâteau, comme un oiseau.... Mais ça vole les bâteaux ?...:)))

Bises Clo...
Prends pas froid toi aussi...!
Il fait tellement frais en ce moment...
Bises...;)