L i f e i s b e a u t i f u l

L i f e i s b e a u t i f u l
ce dont on manque

"Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." Platon


ce dont on manque
ce dont on manque

ce dont on manque

jeudi 10 décembre 2009

Un nouvel ailleurs...


Passage dans une rue de Chiusa di Pesio - Piemont italien


De portes en passages, j'avance...
Imaginer, penser, rêver à ce qu'il y aura demain,
alors que c'est encore aujourd'hui !


"L'avenir n'existe qu'au présent."
Louis Scutenaire

11 commentaires:

K'line Bloom a dit…

Une allée, un passage, un mur, un café, un autre passage...mais où nous conduis-tu comme ça Jeff ?
Bonne soirée et bises,
K'line

K'line Bloom a dit…

PS : sympa ton petit arc en ciel (j'en ai vu un en vrai, de la fenêtre de mon bureau dans le ciel, il y a tout juste quelques jours), mais attention quand même à la symbolique ;-))

Owen a dit…

Ah, the light at the end of the tunnel...

Il y a des recoins assez noir ici... j'espère qu'il n'y a pas un grouillement de rats dans le noir... je pense je vais courir pour traverser le tunnel, et revenir à la lumière, et aller vers ces portes colorées là bas...

jeff a dit…

K'line,
même moi, je ne le sais pas...! ! !...:-)
Au fait... tu as raison pour le petit arc en ciel !... Merci !

Amitiés...

jeff a dit…

Owen,
il y a toujours des parts d'ombres et des "recoins", noirs, dans ce qu'on voit parfois ! ! !

Bonne journée Owen !...

Catherine a dit…

Bonjour Jeff. Je passe comme on plonge dans son canard pour y lire les chroniques qu'on apprécie. Un coucou en passant et une pensée de quat'sous ...Quelques fois, l'obscurité est trompeuse et sans repère, on n'évalue pas les distances qui nous séparent de la lumière. On sait seulement qu'elle est là, c'est ce qui pousse la plupart à avancer plutôt que de se figer dans l'immobilisme. Ca me rappelle Menton et ses traverses.

jeff a dit…

Catherine et son bon sens... sa sagesse ! ! !
C'est de se figer dans l'immobilisme qui te fait souvenir à Menton ?...;-)
"L'avenir n'existe au présent"... je trouve que c'est "une image" toute simple pour dire, tout simplement... que l'avenir ne peut se concevoir que maintenant et pas demain... Faut pas attendre quoi, pour être plus clair ! ! ! Mais c'est enfoncer une porte ouverte... il est vrai ! ! !
En tout cas, c'est avec plaisir que je retrouve tes quelques phrases sur mon blog !

Bises Catherine...
A bientôt !...:-)

Nath a dit…

Aller vers la lumière... tant que nous faisons des pas sur cette terre, tout est possible, non ?
Beau message d'espoir.
Bises Jeff !

jeff a dit…

Et Nath apparaît !...:-)
Bien sûr que tout est possible ! Je ne sais pas si c'est un message d'espoir... Ma mère me disait : "La vie, c'est comme une boite de chocolats... On ne sait jamais sur lequel on va tomber"...:)
Non...! Sérieux ! ! !
Et comment se préparent ces fêtes Nath ?... Je trouve que Noël est une des plus belles fêtes de l'année ! ! ! Non ?

Bises...
Amitiés...:-)

Loulou a dit…

Nouvel en-tête, entêtant pour de nouvelles aventures où la vie est belle ! Chouette !
Un ailleurs, des ombres et des recoins, l'avenir est le présent. Je viens d'avoir une discussion animée avec un indien. En ce début d'après-midi, il a croisé un groupe d'indiennes dans la rue à Delhi, il lui a demandé quel serait leur avenir, tandis qu'elles traînaient leurs guêtres, leurs gamins pendus à leur cou. Elles ont dit que leur futur est aujourd'hui.
Louis n'avait sans doute pas tort. Bien des êtres humains pourraient en témoigner.

Plein de bises, joli coup de frais sur LIB, un prompt rétablissement au jeune malade
Loulou

jeff a dit…

Loulou,
mais tu existes encore...? ! ? :-)))
Comme ça fait plaisir de lire quelques mots de toi !
Pour en revenir à ta discussion animée, "leur futur est aujourd'hui"... Je ne sais pas ce qu'il faut penser de notre avenir, mais c'est certain que nous le construisons aujourd'hui même ! L'imaginer, se le représenter en image, c'est autre chose...! On ne peut que le voir aujourd'hui, au présent ! Mais déjà, dans le passé, il y avait des traces d'avenir... En fait, sans aller dans une prise de tête inimaginable, comme je peux le faire...:-)... le présent est-il suspendu entre le passé et l'avenir ?... Nous existons parce qu'il y eu un passé et nous devenons parce qu'il y a un avenir...! Ouaih ! Un peu prise de tête le truc ! ! !...:-)))
Je sais pas si je suis tout à fait guéri de mon bon rube de cerbo en fait ! ! !...:-)

Bisous Loulolu !
J'espère que tu as le beau temps au beau fixe chez toi !... et de la chaleur !... Il fait trop froid ici !...;-)

A bientôt...
Amitiés...;-)