L i f e i s b e a u t i f u l

L i f e i s b e a u t i f u l
ce dont on manque

"Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." Platon


ce dont on manque
ce dont on manque

ce dont on manque

vendredi 6 novembre 2009

D'une sensibilité à l'autre...






Extrêmes sensibles...



Lumière, clarté, opacité,
Opposition des sentiments ;
Nous sommes sujets de l'âme
Et l'âme notre sujet,
Points de convergence
Etres de l'Humain
De tant de sensibilités ;
C'est un essai de clarté
Entre opacité et lumière...

"Ne mépriser la sensibilité de personne.
La sensibilité de chacun, c'est son génie."
Charles Baudelaire

12 commentaires:

K'line Bloom a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec la citation de Beaudelaire.
Sans sensibilité, que serions-nous ?
Peut-être des coquilles...vides.
La sensibilité, c'est le minuscule grain de sable qui devient perle.
Cette trilogie est très belle et me semble à nouveau être un très bel hommage au travail de Roxanna. Manque peut être un peu de flou, pour accentuer l'effet d'opposition entre opacité et lumière.
Bises Jeff, donne-nous encore à rêver...
K'line

Owen a dit…

Sans sensibilité, je ne suis même pas sûr que l'on serait des coquillages, car coquillages démontrent une certaine génie, pour les fabriquer, en spirales qui suivent certaines règles d'or, on serait peut-être justes des mollusks, des gastropods sans coquille comme les limaces ? Vaste sujet la sensibilité... et les gastropods...

jeff a dit…

A la différence que Roxana a le talent en plus... sans démagogie aucune ! Tout simplement réaliste... et admirateur de son travail ! Je lui ai déjà confié le plaisir que j'ai d'avoir eu l'opportunité de voir son travail... ça a changé désormais ma vision de faire de la photographie !... et c'est pas rien !... Roxana... Je t'aime !...:-)))

Bises K'line...

jeff a dit…

Owen, les mollusks font-ils partie d'une nouvelle ligne de meubles IKEA ? ! ?...:-)))

Margaret Pangert a dit…

Cette fille (ou ce garcon) montre sa sensibilite en choisissant cette herbe particuliere. Pour lui, son choix est clair et ce n'est pas a nous de juger. . . Il y en a "tant de sensibilites;"
"Ne mepriser la sensibilite de personne."
Interessant, Jeff. (:>D)

Lud a dit…

Lindas palavras. Adorei o blog! Parabéns!

jeff a dit…

Au regard des petites choses, la clarté de ce qui est essentiel apparait peut-être avec plus de force...!
Merci beaucoup Margaret !
Bises,
Jeff

Roxana a dit…

ah Jeff, tu me combles... je ne sais pas quoi dire... je pense que tout ce que nous faisons n'acquiert du sens que par ce qu'il eveille dans le coeur des autres... alors si le mien te touche quelque peu et t'inspire de temps en temps, je suis la personne la plus heureuse du monde!

je t'en remercie de tout coeur, cher Jeff!

(inutile de dire a quel point j'aime ces photos, cet equilibre delicat entre l'ineffable de la lumiere et la douceur de l'opaque)

jeff a dit…

Muito obrigado Lud !
Seu blog também está bonito ! E mistura dos tipos é uma riqueza de internet !
Ciao...

J'espère que la traduction est... correcte ! ! !

A bientôt...

jeff a dit…

Mais je t'en prie très chère Roxana... Tu mets juste le chiffre... j'ajoute les zéros et... n'oublies pas de signer quand même ! ! !...;-)))

Amitiés...:-)
A bientôt Roxana

Jeff

Au fil de mes rêveries a dit…

discrètion de la lumière et délicatesse du geste..finesse
Voilà les mots que tes photos me suggèrent
et puis la citation de Baudelaire

"Ne mépriser la sensibilité de personne.
La sensibilité de chacun, c'est son génie."
Elle est restée bien longtemps sur la page d'accueil de mon blog

Bon week Jeff plein de douceur

jeff a dit…

Lyse, je te remercie de passer par LIB pour y laisser quelques mots...

Tu vois, parfois les sensibilités se ressemblent et les mêmes mots résonnent d'une même façon !

"Ne mépriser la sensibilité de personne.
La sensibilité de chacun, c'est son génie."
Si ce texte est resté longtemps sur ta page d'accueil, c'est qu'il est dans ton coeur !...

Bises,
Excellent week-end... sans pluie j'espère ! ! !

Jeff