L i f e i s b e a u t i f u l

L i f e i s b e a u t i f u l
ce dont on manque

"Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." Platon


ce dont on manque
ce dont on manque

ce dont on manque

lundi 7 septembre 2009

Solitude !

Rue Sidi el-Yamani - Médina de Marrakeh

On se sent parfois bien seul au milieu de la foule, confronté au regard de l' autre...!

"Il n'y a pas deux temps pareils de solitude car on n'est jamais seul de la même façon."
Henri Bosco

9 commentaires:

K'line Bloom a dit…

Il a l'air inquiet ce monsieur en bleu...
Cerainement de voir un "roumi" (occidental) s'aventurer dans la médina avec son objectif.
'Peux pas faire mes courses tranquille ?

Bises

jeff a dit…

Bonsoir K'line !
Inquiet ou prêt à se mettre en colère en pensant : "Encore un con d'occidental !" Mais il n'a pas bougé car il avait les mains dans les poches ! ! !
On a beau dire, les personnes au Maroc on le souci de leur image, comme tout bons Musulmans, et n'aiment pas être prises en photo comme des curiosités... comme tout le monde !
J'adore voir des photos sur les autres blogs où on voit des portraits magnifiques... mais je n'ose pas trop prendre les inconnus en photo... parfois de temps en temps... mais sans plus ! Je ne sais pas pourquoi, j'ai une sorte de pudeur qui m'arrête à "shooter" dans tous les sens ! Heureusement que d'autres sont plus téméraires et osent montrer "les différents visages" du monde !
Bref ! je disais ça pourquoi au fait ? je ne sais plus ! ! !

Tu écrit "s'aventurer dans la Médina"... quand même pas ! Faut tout de même pas exagérer k'line !

Au fait, j'ai pas son numéro ! ! !

Bises K'line et à bientôt...
Amitiés !
Ciao !...;-)

K'line Bloom a dit…

Petite explication pour les non initiés : pour certains musulmans, prendre un visage en photo, c'est lui voler son âme. Il me semble que les indiens d'Amérique avaient cette croyance également. Voler son âme...cela me rappelle vaguement quelque chose...au fond d'un verre vert ? ;-))

jeff a dit…

Oui.... bien sûr K'line ! Merci d'étayer mon commentaire !
Figure-toi que je n'ai pas encore eu le temps d'aller faire un tour sur ton blog ! ! ! J'y vais de ce pas !
Bises "petite fleur" !
A bientôt... tout de suite !
Ciao !...;-)

Robert a dit…

Son regard n'est pas encourageant. Il est vrai que prendre des visages ou des personnes que l'ont ne connait pas reste toujours délicat.
Tu peux leur demander avant de shooter mais la magie s'envole, l'intéret n'est plus là.
La citation me plait beaucoup.
Bonne soirée.

Loulou a dit…

Bonsoir l'ami!
C'est le regard de cet homme plongé dans le tien, ou plus exactement face à ton objectif qui donne toute la force à ta photo. Et tu auras beau dire, un portrait avec l'autre, cet autre devant toi qui te regarde, c'est d'une puissance sans nom.....
Je ne me pose pas de question, je "sens" quand c'est possible ou pas, et parfois je demande, mais finalement de moins en moins. Tous ne sont pas d'accord avec cette attitude. On pourrait lancer le débat, ou pas du reste ;-)

"Solitude", tiens j'ai vu ça qqpart récemment, je ne sais plus où.... ;-)
La citation de HB me parle aussi beaucoup.
O fête, je célèbre le 200è lecteur sur Indiaphragme je vous enverrais bien un petit apéro pour l'occasion. ;-)

Ciao ciao
Loulou

Nathalie a dit…

Ce n'est pas une photo que j'aurais choisie pour illustrer la solitude, mais peut-être que tu le sens comme ça...

Allez, on file chez Loulou fêter la 200ème d'Indiaphragme ?

Owen a dit…

A se demander s'il joue avec un couteau dans sa poche, en se demandant s'il devrait pas tailler un peu les fesses d'un certain photographe... sinon, impressionant le bleu "plaid" à coté de lui...

Ch'suis d'accord, filons chez Loulou, c'est la fête là-bas !!!

jeff a dit…

Robert, demander à quelqu'un si tu peux le prendre en photo c'est enlever le naturel, l'instantané, ce qui fait qu'une photo est belle ! Je ne donnais que mon avis "me" concernant ! Loin de porter des jugements !
Là, le mec, c'est sûr qu'il n'est pas du tout content ! ! ! La solitude dont je parle est la mienne à cet instant là ! ! !
Ciao Amigo !...:-)

Loulou... bien sûr que c'est un clin d'oeil à ton intitulé du bord de mer !... Ce qu'il y a d'étonnant comme tu sembles le dire, c'est qu'au moment de "shooter", il y a réellement une tension dans nos deux regards ! Un duel en quelque sorte !...;-)))
Bisous et encore bravissimo bella pour ton 200ème lecteur !
Ciao de l'ami !...;-)

Nathalie, c'est la photo que j'ai choisie car tu peux illustrer de multiples manières le sujet dont tu parles ! Solitude, car comme je le disais, je me suis senti "seul" en pleine médina avec mon appareil photo, fusillé par ce regard, très digne ma foi !
Bises Nathalie !
A bientôt !
Ciao e arrivederci !...:-)

Je suis bien venu Owen ! J'ai dû m'égarer entre temps dans les coulisses de blogger, là où se trouvent toutes les photos des articles... J'ai attendu un coucher de soleil, goûter une tarte aux prunes, essayer un produit cosmétique, enfiler (non Owen !) un jeans taille basse, saluer une troupe de clowns, laissé passer un troupeau de girafes,... bref ! Je suis arrivé en retard !
Mais la fête est permanente chez "Indiaphragme"... alors... pas de soucis !
Ciao AmigOwen !
A bientôt !...:-)