L i f e i s b e a u t i f u l

L i f e i s b e a u t i f u l
ce dont on manque

"Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." Platon


ce dont on manque
ce dont on manque

ce dont on manque

samedi 30 juin 2012

Tourner la page...

... et ne pas oublier...
Charnière
Photo Duric ( Charnière - 20 mai 2012 )



"On n'oublie rien de ce qu'on veut oublier :
c'est le reste qu'on oublie."
Boris Vian



L'expression populaire dit :
Tourner la page !
Pour ma part je préfère ranger,
Mettre de côté, essayer d'oublier...
Comme lorsqu'on range dans un placard !
J'ai toujours peur qu'avec du vent,
Des caprices ou les remous de la vie,
Les pages s'envolent, s'agitent,
Que la page tournée s'affiche,
Et comme une feuille tourbillonne
Vienne avec le vent se coller à la figure
Apparaissant soudain à la mémoire
Alors qu'on ne s'y attendait plus !

A quoi ça sert de parler d'un passé douloureux ?
Se faire mal, se rappeler, exorciser ?
Finalement, je ne sais pas !
Comment comprendre ce qui a traversé la chair,
S'est faufilé dans le corps et dans le sang,
Pour finir dans la mémoire et sur la langue
De celles ou ceux qui ont subi le regard de la folie ?
Chacun débarque avec son histoire,
Son langage, son texte, ses mots
Et nous tentons d'entremêler les pages,
Chapitres et paragraphes pris au hasard,
Pour élaborer ensemble une voix, des sons,
Ce qu'on appelle communiquer !

Mon oubli à moi est dans un placard,
Comme celui où on m'a enfermé enfant ;
Je m'appuies de tout mon corps contre la porte,
Et je l'entends crier, hurler à l'intérieur...
Il n'en sort plus, certainement épuisé, fatigué,
D'avoir sans cesse l'obligation d'y retourner ;
Je crois bien qu'il a fini par avoir peur du noir !
Alors je vis avec cette histoire bizarre
Et le passé lui continue à être dans l'oubli,
Définitivement effrayé par la nuit !

C'est peut-être ça à chacun notre histoire :
Ce qui est mis de côté, rangé quelque part,
Et dont on ne voit pas ce qui est dans l'oubli.
A chacun sa chambre et ses rangements !
Il vaut mieux y laisser là-bas, très loin,
Les sombres moments de son histoire...
Et puis finalement, question pratique,
C'est trop compliqué de trimballer des placards,
C'est trop lourd, encombrant, et ça fait du bruit !
Je viens comme je suis et c'est pas plus mal...

Ce que je veux dire ici,
C'est qu'à trop montrer ses blessures,
Les autres peuvent croire que c'est pour en pleurer,
Se faire aimer ou essayer d'apitoyer !
En fait, dire, écrire, exprimer, c'est aussi essayer,
Se donner la chance d'exister tel qu'on est...
Et tant pis si les autres n'ont pas compris !
Chacun sait la voie qu'il doit emprunter
Pour parler avec ses mots, sa voix,
Alors qu'au loin, le passé hurle dans un placard !

Mais de tout ça, personne n'en sait rien...
Chut... c'est un secret !



"Mon âme a son secret,
ma vie a son mystère."
Alexis-Félix Arvers

34 commentaires:

Rêveuse bleue a dit…

Très beau...

jeff a dit…

L'idée de beauté est relative aux représentations de chacune et chacun... :-)
Merci beaucoup Rêveuse bleue ;-)

Nathalie a dit…

C'est un magnifique travail que tu entreprends là Jeff - intime, douloureux et certainement utile. En explorant le coeur de tes émotions, en trouvant les mots juste pour les décrire, tu analyses les douleurs autour desquelles tu t'es construit.

Trouver "les mots pour le dire" c'est la première pierre de la reconstruction. Je suis très touchée que tu partages avec nous ces mots-là. Merci de ta confiance. Je t'embrasse.

jeff a dit…

Merci Nathalie...
Bises :-)

Anonyme a dit…

bonjour Jeff.
moi je trouve que ce soit une bonne idée de écrire dans ton journal de temps en temps de tes douleurs mais moi je crois il faut garder un peu de distance quand tu fais ca.

Si tu étais vraiment abusé comme tu dis et je le crois bien tu profiterais beaucoup beaucoup d'explorer ton passé pour te guérir et pour te donner le controle sur le passé.oui c'est une blessure ton passé qui doit etre exposé pour le guérir.

Mais tu devrais trouver un groupe intime pour travailler avec.ou il y a un thérapeute pour le travail intensif.

je crois que sur ligne ici a beaucoup de limitations.regarde quand tu parles au personnes dans les boites de commentaires -tu parles et après tu dis -il faut que je supprime c'est trop perso.ca fonctionne pas comme ca. Il faut aller ou tu peux etre complètement ouvert.
et aussi regarde la dernière poste ok tu étais faché mais si cette femme trouverais ca -Quest ce qui arrivera
ce n'est pas assez confidentiel ici.
et je ne sais pas ce que tu fais comme emploi mais il y a des personnes qui ont beaucoup de problèmes avec les employeurs a cause des situations personnelles sur ligne.

alors trouve un environement qui est plus confidentiel mais continue avec les beaux images ici aussi ca c'est la bonne thérapie et des fois exprime tes douleurs mais c'est très limités ici.

sois sage. améliore ta situation ne la rend pas plus pire en utilisant un outil insuffisant.

je t'embrasse
bonne chance!!!!!!!!!!!

jeff a dit…

Anonyme, s'exprimer n'est pas dangereux.
Merci pour tes conseils !
L'internaute ne sait pas qui je suis, de quoi ou de qui je parle... Je ne nomme personne :-)
Ce n'est pas un blog "thérapeutique" mais juste une page pour parler de " Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour."
Amitiés :-)

Anonyme a dit…

ok. si tu penses que tu ne veux pas ou que tu ne peux pas améliorer ta situation alors oui ce n'est pas un bog thérapeutique...
mais en lisant ce que tu écris je vois beaucoup de souffrance ici qui peut guérir.......la vie ne doit pas etre un combat.
bye.

jeff a dit…

Anonyme, à la lecture de ce que j'écris, je pense que tu as compris ce qu'est cette page... :-)
Amitiés

jeff a dit…

En fait Anonyme, j'ai envie d'ajouter... QUI ou même QUOI "parle" ici ?
Belle journée :-)

Anonyme a dit…

c'est moi Mirae.

Anonyme a dit…

Quoi? hmmmm haha?

Anonyme a dit…

oh oh je suis vulnérable. Je n'ai pas de poubelle. haha.

jeff a dit…

OK Mirae... :-)
Belle journée...

Anonyme a dit…

oui belle journée à toi aussi!

jeandler a dit…

Le passé s'accumule et si l'on n'y prend garde, il prend, pages après pages, bien des volumes. Je m'asseois dessus. C'est ainsi que j'ai grandi. Suis-je pour autant devenu sage ? C'est une autre histoire.

Nathalie a dit…

Je comprends ce que dit Mirae - un blog très personnel et intime dont l'auteur peut facilement être reconnu peut causer de grands dommages à son auteur ou à ses proches s'il est "démasqué".

Mais je pense que l'anonymat des blogs permet aussi un réel partage avec des inconnus. Avec eux se crée une relation très différente de ce qui se fait avec notre entourage direct. Ce serait dommage de s'en priver.

Le tout est d'être parfaitement conscient de ce qu'on fait. Je ne sais pas si ton entourage sait que tu as un blog ? Si oui il faut juste que tu te poses la question de savoir si tu blesserais l'un de tes proches s'il te lisait ?

jeff a dit…

Jeandler, très bonne analyse ! :-)
Clarté et simplicité... ce qui me manque !!! :-)
Amitiés

jeff a dit…

Nathalie, je ne suis pas masqué mais simple anonyme ! Je ne pense pas qu'on puisse me "démasquer" pour ainsi dire... :-) Si on me reconnait ?... He bien j'ai envie de dire que je n'attaque personne, ne fait qu'exposer moi et mes idées [ moi moi moi ! :-) ]... et que c'est pour partager avec les autres, essayer d'amener à réfléchir, tenter voir plus loin, éventuellement réparer... Mais je ne vais continuer cette page de la sorte... Elle sera amenée à changer !!! :-) Merci pour vos précieux conseils Nathalie, Mirae... :-) Amitiés...

Anonyme a dit…

franchement Jeff, la raison que j'ai écrit ce que j'ai écrit c'est que tu semblais de dire- je vais laisser tout dans le placard.alors j'ai ditnon ne perd pas le fil.

mais tout le monde fait ce qu'ils sont comfortable a faire.il y a les limites sur ligne et autrement.

javais un journal ou chaque poste était un poème et oui c'était bon pour la catharsis et j'ai aimé le support sur ligne et quand je fais la présentation des poèmes ici dans ma ville c'est aussi la catharsis.mais ce n'était jamais assez pour faire le changement majeur de la vie.je trouve mais ca aide!
j'ai essayé de ne pas attaquer les personnes de ma vie sur ligne.si je parlais des personnes c'était positive et si non cétait très vague.
je ne parlais jamais de mon emploi
il y a une exception un ancien propriétaire criminel.haha.j'ai parlé de lui.
actuellement je ne contradit pas ce que Nathalie dit ca devrait etre apparent je juste propose les limites.

maintenant dans mon journal j'aime surtout me noyer dans les couleurs haha ca c'est ma thérapie maintenant!

la psychologie mintéresse. après tout nous sommes la totalité de nos pensées!

je trouve les commentaires sont intéressant. c'est comme les mots attrapent la personlité de la personne qui les écrit.

je t'embrasse.
Mirae

jeff a dit…

Merci Anonyme Mirae :-)

mirae a dit…

oh et j'ai oublié je parlais d'un ton négatif du propriétaire criminel et aussi George Bush.heehee.oh et mon professeur de la troisième année hee hee une soeur religieuse qui m'a giflé. hee hee.

Nathalie a dit…

Je m'assois sur mon passé, je me tiens debout dessus aussi. Si les pages et les volumes s'accumulent, ils me font grandir.

Théorème a dit…

Il n’y avait aucun commentaire lorsque j’ai surpris et lu ce texte la première fois.
Comment commenter ?
J’étais profondément touchée, par l’histoire, par le secret, rude, qu’un enfant conserve, mais surtout par l’adulte qui reconstruit, par l’homme qui partage son émotion, qui donne de lui, par les mots. Et par le libellé choisi aussi.
Oui, c’est intime et ça parle de vous. Non on ne se connaît pas, ni les uns, ni les autres, et c’est plus facile... Non pas tant que ça. Ecrire n’est jamais facile. En tout cas ça libère.
Je ne comprends pas précisément tous les comm. Je m’associe aux mots, de Nathalie, ‘écrire ici, c’est une partie de votre reconstruction’, et de Jeandler, ‘avancer sans se retourner’. C'est en résonance à votre dernier paragraphe. On avance avec ses mots, sa voix, son coeur.
A.

Dorota Narwojsz-Szal a dit…

C'est une honte que je ne peux pas comprendre chaque mot que je ne peux pas lire le vrai sens. Aujourd'hui, j'ai trouvé votre commentaire, vous me présenter des excuses ... Rien ne s'est passé. Je ne comprends pas votre post, qui est ensuite éliminé. Je l'ai eu moi-même. Comment un homme peut comprendre un autre être humain? Nous sommes tous les mêmes. Il ya des gens qui souffrent à haute voix, et il ya aussi ceux qui souffrent et pleurent dans leurs cœurs. Si seulement de trouver quelque chose qu'ils vont rester à la surface... la vie... sens... Je suis triste, mais demain sera meilleur. Demain est un autre jour.

Bisous Jeff

jeff a dit…

Merci Nathalie pour cette précision ! :-)


Théorème, je ne sais pas s'il faut avancer sans se retourner !... De temps à autre ça peut-être utile parfois !!! ;-)
S'exprimer c'est important... réparer ne l'est pas moins !
Merci infiniment Théorème :-)


Dorota, en effet... demain est un autre jour... ;-)
Pas de tristesse ni de compassion... juste essayer d'avancer ! ;-)
Oui, j'ai supprimé une réponse vous étant adressée car j'ai trouvé qu'il y avait trop de détails intimes ! :-) Veuillez encore m'en excuser...
Merci pour les efforts de lecture et de traduction... je reconnais que je n'en fais pas autant !!!
Mille merci Dorota !
Belle journée :-)

jeff a dit…

Mirae... j'aime ta fantaisie pour t'exprimer !
Bises ;-)

mirae a dit…

merci Jeff j'apprécie ton blog.

mais écoute voyons donc je préfère d'avoir mes commentaires sous anonyme supprimé.
parceque a mon tour je trouve ces commetaires un peu "perso".(tu n'as pas un email je trouve).et les passants veulent donner les conseils et personne écoute haha.

non mais je préfère.
ferme les commentaires de cette page.
mais ca c'est juste mon opinion en passant-c'est ton journal ton choix.on essaie a aider avec nos petis mots.
bye.
je t'embrasse
belle journée magique

jeff a dit…

Mirae,
mon ego a peut-être besoin de ça... ;-)
Belle journée également :-)

Rêveuse bleue a dit…

L'idée de beauté est un mot...et un mot une pensée...une pensée un ressenti...mais un ressentis est secret, nul ne peut en analyser sa teneur...
Il est beau d'aligner des lettres comme un souffle exterminateur, une plume déferlant le coeur ...
le mot beau est ce qu'il est...pas forcément en son terme entendu...
Douce soirée Jeff

jeff a dit…

Exterminateur ? Je ne pense pas :-)
Bises Rêveuse bleue...

Rêveuse bleue a dit…

Bisous Jeff;

'Tsuki a dit…

Les textures sont superbes, bravo !

jeff a dit…

La photographie est d'un photographe nommé Duric ! :-)
Merci pour lui... :-)

Plum' a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.