L i f e i s b e a u t i f u l

L i f e i s b e a u t i f u l
ce dont on manque

"Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." Platon


ce dont on manque
ce dont on manque

ce dont on manque

vendredi 22 juin 2012

Hypocrisie...

... ou hypocrite ?
alyssa Photo Nath Ziem ( Alyssa - novembre 2006 )



"Savoir écouter son coeur, suivre ses intuitions,
faire confiance à sa propre sagesse."
Anonyme



Renversement de situation,
De sentiments et d'émotion...
J'ai une boule à l'estomac ;
Un noeud serre mes entrailles,
Etouffe ma respiration,
Etrangle mes horizons...

Nourri par tant de haine
Alors que je pensais m'alimenter
De ta tendresse, d'intentions,
Douces, sincères, véritables...
Toute cette nourriture pèse,
Remonte au bord des lèvres,
Brûle mon oesophage !
C'est un acide amer
Vert comme de la bile
Qui coule sur ma colère ;
Je t'avais accordé ma confiance,
Et tu me trompes, me trahis, m'assassines !

Cet amer est à vomir,
Tes paroles sont coups de poings,
Tes silences sont des gifles ;
La flamme s'est éteinte,
De ton regard j'étais séduit.
Tes yeux sont maintenant éteints,
Mauvais, petits et vides...
Il n'y a plus rien qui m'étreint !

Pourquoi me laisser seul,
Je me noies dans ton oubli...
Oublie-moi donc,
Laisse-moi, pars, fuis ;
Je suis capable du pire !
Ma vengeance sera terrible...
Mon appétit est dans la haine,
Comme toi ! Tu me l'as appris.
Je ne savais pas qu'existait cette maladie,
Cette peste invisible, ce virus,
Ce mépris appelé anorexie !
Car c'est bien là le problème :
La pauvreté des sentiments,
Je l'appelle désormais ainsi !

Arrête donc de t'observer,
A travers moi, mes yeux et mon regard...
Je ne pourrais t'idôlatrer,
Bien que c'est ça que tu souhaites à mon égard !
Cette graine n'a pas germé ;
Désolé, tu es à gerber !

Alors maintenant, va-t-en,
Sors de ma vie et de mes pensées.
Tu n'auras pas à fuir ni à mourir
Puisque mon corps s'est vidé,
De tes intentions perfides,
De ta perversion et de ta vie !

Finalement, je crois que c'est mieux ainsi...
Tout ne sera jamais véritablement fini
Mais je sais que pour toi c'est terminé...

Adieu !
J'ai failli croire au pire à ton amitié...



"L'hypocrisie se cache parfois
sous la franchise du regard."
Adolphe Brassard

31 commentaires:

mirae a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
jeff a dit…

La haine est indissociable de l'amour... et vice vers ça !
Bises Mirae :-)

Théorème a dit…

Etre en feu...
Vous êtes en feu ou plutôt dans le feu.
Trompé, trahi, assassiné et vomissant…
C'est la fin du printemps ?

Vos descriptions de ces sentiments extrêmes, je les trouve parfaites.
Autumn.

Dorota Narwojsz-Szal a dit…

hm...

Étrangement, il a dit ici que sont fou d'amour. J'ai déjà vu la fin.
Trop rapide...

Je suis tombé dans une rêverie...

bisous

jeff a dit…

On peut y voir un jeu... :-)
Tout ça pour exprimer un seul mot !!! Lequel ?...
Plus que la fin, pour moi c'est un commencement...
Amitiés Théorème :-)

Plum' a dit…

Les roses sont coquettes, enivrantes, mais on oublie souvent qu'elles portent des épines...Puis les pétales se replient, désespérément secs...le parfum a disparu, on espère encore garder le coeur dans la paume de la main...pour ne trouver que de la poussière de fleur. Bises

jeff a dit…

K'line, le parfum revient à ma mémoire conjugué à celui qui est aimer...
Tu as raison... La réalité fait toujours mal !!!
Je n'avais pas vu les épines K'line et celles-ci me font mal !!! J'accorde toujours des centaines de chance, ce qui est illusion pour moi car on ne change pas les gens... au mieux, on les enseigne...
Tu connais mieux que quiconque les principaux morceaux de mon histoire... et celle qui est aimer aussi... Merci de les garder en confidence... j'allais dire en confiance.. :-)
Tkt, je ne suis pas JB Grenouille :-)
Putain... que l'amour et la haine font souffrir ma tit tête...
Bises K'line et merci pour ton passage ici... :-)

Dorota Narwojsz-Szal a dit…

Jeff, je ne vous juge pas. Je cherche à entrer votre peau, le sentir, le comprendre.
Je ne sais pas quand je oublier combien la douleur m'a fait aimer, et j'hésite donc à... Je tiens à vous avertir qu'il peut être douloureux. Mais vous savez déjà. Peut-être que vous vouliez réduire la déception... Maintenant je vais travailler.

sourire :o)

jeff a dit…

Mais je ne me sens pas jugé Dorota ! :-) No problemo...
Merci encore pour l'éclairage...
Bises ;-

mirae a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
jeff a dit…

Merci Mirae, ça a le mérite au moins d'être clair ! :-)
Ceci dit, je ne contrains personne à commenter mes propos ! :-)
Belle journée Mirae :-)

Elin a dit…

Beautiful and creative, Jeff. This was a original portrait.:)

jeff a dit…

Thanx a lot Elin :-)
Biz ;-)

jeff a dit…

Mirae... c'est quand même moyen de venir ici puis de supprimer à chaque fois tes commentaires... ... ... Non ? :-)
Allez, si tu lis ça, passe une belle journée tout de même :-)

Marty a dit…

Jeff, punaise comme ça doit être difficile ! la trahison est indigeste et fait mal mais la haine aussi! je suis sûre que des mains se tendent près de toi ! tu les vois ? parfois on est vraiment seul avec ses sentiments et on cherche une issue de secours ! mais tu verras bien une lumière là-bas au bout du tunnel ! reprends ton souffle et vas...
bises Jeff
il y a des douceurs sur mon blog
je te les offre si elles pouvaient t'apaiser un peu !

mirae a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
jeff a dit…

Marty, je n'ai jamais compris les gens qui changent de discours en permanence, qui trompent, qui font illusion... Cela dure depuis longtemps pour moi...
Il n'y a pas de tunnel ni de bout du tunnel...
La vie est ainsi faite que parfois nous revivons la même chose plusieurs fois... ;-)
Bises Marty ;-)

jeff a dit…

Mirae, je crois que tu vas devoir attendre au moins une année pour voir des coquelicots sur cette page !!! ;-) Ce sont des fleurs tellement rares...
Tu rigoles... ;-) Tu t'excuses de quoi ?... :-)
Bises Mirae :-)

Anonyme a dit…

sur ton poème peu importe voici ma réaction,
personne que j'ai vu sur ligne rit a tes problèmes.c'est toi qui juge les autres sans doute!c'est tes mots qui jugent.
c'est toi qui devrait regarder dans le miroir.inspincte les mots sur cette page, c'est toi qui juge tout le monde!!!!l'ironie quand on critique n'est-ce pas ? c'est une piège.

tu as un beau blog et tu es gentil(tout le monde a leur moment de mauvais humeur toi et nous alors il faut essayer a comprendre lautre n-estce pas?)

belle continuation........d'un beau blog.

tu es mignon

Anonyme a dit…

et si cet amour te cause des problèmes cesse de la voir. je sais que c'est difficile au début je t'embrasse mais ne blame pas les autres pour tes malheurs pas elle ou tes visiteurs icietc.
pourquoi avoir la haine pour n'importe quelle personne. essaie de la comprendre et pardonne la tu seras plus heureux.bien elle fait son mieux sur un niveau- peut etre elle a des problèmes psychologiques que tu ne peux pas l'aider avec, alors on dit aurevoir. ce n'est pas elle qui responsable pour ton bonheur et joie c'est toi.
si tu ne peux pas trouver la joie ne blame pas les autes-elles et tes visiteurs!
tu es mignon.

bye.c'est mon dernier mot ici sur ca.

jeff a dit…

Merci Anonyme pour tes deux commentaires... :-)
Bon vent...

jeff a dit…

J'ai finalement supprimé le dernier post qui n'était pas... mignon !!! ;-) Voilà ce que commentait Anonyme auquel je présente mes excuses ( rapport aux commentaires qui font références à ce texte ) !

Anonyme a dit…

bises♥

jeff a dit…

Dorota,
Je te présente mes excuses car je viens de supprimer une réponse à un de tes commentaires... Le contenu en était trop "intime" !!!
Tu as raison... Je cherche je pense à réduire la déception... mais, il y a du travail :-)
La vision que chacun a du monde et des gens n'est pas la même selon l'histoire que chacun porte en soi...
Excuse-moi encore Dorota, toi qui prend le temps de venir ici sur cette page et laisse quelques mots pour la faire vivre !
Enormes bises <3 <3 <3

jeff a dit…

Attention... Une M peut en cacher une autre !!! MC terrib' !!! Lol ! ;-)

Nathalie a dit…

Un texte terrible. La déception est à la mesure des espoirs que tu y avais mis. Et au fond c'est peut-être ça la clé. On ne peut changer les gens, on ne peut que changer la façon dont nous recevons leur comportement. Ne pas les parer de plus de qualités qu'ils n'en ont, ne pas leur en vouloir de ne pas avoir été à la hauteur de NOS rêves.

Aucun humain ne peut jamais être à la hauteur de nos rêves et combler tous nos manques. Ils ont les leurs. Leurs rêves qu'ils poursuivent, leurs manques qu'ils ne savent combler, leurs peurs, leurs placards, leurs pleurs enfouis, leurs faiblesses, leurs non-dits, leurs interdits, leurs projections sur l'autre... ils essaient de faire avec tout ça. Nous aussi.

Ils ne peuvent pas combler tous nos manques, pas plus que nous ne pouvons combler tous les leurs.

Quand ça foire c'est juste que ni les uns ni les autres n'ont encore assez avancé pour se libérer de leurs attentes, de leurs peurs et de leurs projections sur l'autre.

J'espère que mon commentaire ne sonne pas trop comme une leçon de morale, ce n'est pas le but.
Avant tout j'ai envie de t'entourer de mon affection.

Nathalie a dit…

Et ce que je voudrais rajouter, c'est que ce qui marche le mieux pour moi quand je suis blessée par le comportement de qq'un, c'est d'essayer de comprendre ce qu'il y avait en lui ou en elle pour qu'il/elle se comporte de la sorte. Quelles force l'ont poussé(e), quel mal-être, quelles séquelles de l'enfance ? En arrivant à mieux comprendre leur façon d'être, j'en souffre moins car j'y retrouve notre commune humanité, notre impuissance parfois à dépasser les émotions très archaïques qui nous gouvernent.

Pour moi, comprendre c'est accepter un peu.

jeff a dit…

Ton commentaire Nathalie ne sonne pas comme une leçon de morale :-) Tu as raison... c'est bon d'essayer de comprendre... mais pas tout le temps à mon avis ! Se poser trop de questions peut être une perte de temps !!!
Merci beaucoup :-)
Bises...

jeff a dit…

Nathalie, j'ai envie d'ajouter encore combien j'apprécie le fait que tu viennes "ici" pour t'exprimer sur ces différents sujets ! L'intérêt que tu accordes aux autres est rare et je tenais à te le dire !
Merci à toi d'être la personne que tu es ( du verbe être ) !
Bises Nathalie... :-)

Nathalie a dit…

Je comprends ce que tu dis sur le "comprendre" qui serait une perte de temps. Notre vie ne doit pas être passée à disséquer le pourquoi du comment. Il faut vivre ! Il faut s'ouvrir à la joie du présent !

Mais c'est quand le pourquoi du comment nous empêche de vivre qu'on est bien obligés d'aller creuser un peu. C'est alors que comprendre n'est plus une perte du temps mais au contraire un formidable outil de vie. Mieux on comprend ses propres ressorts, peurs et limites, plus on a d'outils pour percevoir celles des autres et du coup, de ne pas attendre plus qu'ils ne peuvent donner.

Je suis persuadée que c'est l'inadéquation entre nos attentes et la réalité de ce que sont les autres qui créent les plus grandes douleurs. Quand on n'attend pas d'eux plus qu'ils ne peuvent donner, on n'est pas déçu.

Et je dirais même que c'est dans nos faiblesses communes, les leurs, les nôtres, qu'on peut trouver un fort sentiment de fraternité.

Je ne sais pas si ces mots trouvent une résonnance en toi mais moi c'est dans la complète acceptation de nos limites que je vis l'amour de ceux qui me sont proches.

jeff a dit…

Nathalie, je te reçois 5/5 ! ;-)
Ces mots trouvent bien sûr une résonnance !
J'essaie toujours d'amener les autres à se questionner et tenter donner le meilleur de leur personne ! C'est très prétentieux de ma part !!! :-)
Bises...