L i f e i s b e a u t i f u l

L i f e i s b e a u t i f u l
ce dont on manque

"Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." Platon


ce dont on manque
ce dont on manque

ce dont on manque

samedi 14 avril 2012

Séparation...

Séparation...



"Dès ma première enfance,
une flèche de la douleur s'est plantée dans mon coeur.
Tant qu'elle y reste, je suis ironique -
si on l'arrache, je meurs."

Sören Kierkegaard







Derrière le grillage fermé,
Debout, seul, sans émotions,
Je vois le monde extérieur,
Des images vivantes, animées,
Et je n'arrrive pas à les attraper...
Il y a du vent qui souffle,
Mais je respire de l'air vicié...
Il y a de la lumière qui scintille,
Mais l'ampoule n'éclaire pas assez...
Il y a des sons de toutes sortes,
Et mes oreilles sont fermées...
Il me suffirait d'ouvrir cette porte
De marcher, de partir, de courir,
Mais il y a cette voix qui résonne,
"N'y va pas, c'est dangereux,
Ne fais pas de bruit, c'est interdit..."
Je n'ai pas mal, je ne sens rien ;
J'ai juste faim et envie de boire...
... J'ai soif de vie et des autres !
Quand on est tout petit, enfant,
Il y a des histoires comme ça,
Sans goût et sans appétit...
Des histoires sans faim...











C'est le vent qui t'a poussée vers moi ;
Ta douleur intense aussi je crois...
A deux, les blessures se soignent mieux !
Tes yeux ont détournés m'ont regard
Et j'ai vu ton magnifique visage
Eclairé par tes longs cheveux blonds,
Ton sourire et ta voix si douce...
"Ne me laisse pas toute seule,
M'as-tu dit, aide-moi, viens je t'en prie"
Mes yeux plongés dans ton regard,
Je suis devenu miroir de ta vie,
Comme toi tu es devenue ma vie...
Nous nous sommes alors levés, tout deux,
Et avons marché loin du grillage,
Puis avons couru et enfin nous sommes enfuis...
L'air n'a plus jamais été le même
A la respiration de ta bouche...
La lumière a changé, s'est allumée
Au regard de tes pupilles bleues...
J'ai eu faim de vie et d'amour !

Aujourd'hui je suis seul...
... Tu n'as pas eu une bonne idée !
Quelle idée de partir, loin, trop loin,
Et de ne plus jamais revenir ?
Tu m'as appris que les grillages
Sont faits pour laisser passer de l'air,
Du vent, de la lumière et de l'amour...

Je t'aime...









"Il arrive parfois que deux êtres
aient cette impression de se retrouver
sur le chemin de la vie.
Comme s'ils n'avaient été jusque là
que provisoirement séparés.
Comme si l'un et l'autre s'attendaient."
Olivier Lockert

13 commentaires:

mirae a dit…

bonjour Jeff, c'est magnifique les couleurs du ciel meme triste mais avec une teinte de l'amour.

oui c'est triste quand on laisse s'envoler un amant.

belle journée magique.

mirae a dit…

bonjour Jeff, c'est magnifique les couleurs du ciel meme triste mais avec une teinte de l'amour.

oui c'est triste quand on laisse s'envoler un amant.

belle journée magique.

jeff a dit…

Merci Merci Mirae... Double Merci ;-)
Belles journées à toi aussi !

Dorota Narwojsz-Szal a dit…

hm...

Tout sentiment plus profond mène à la souffrance.
L'amour sans douleur n'est pas l'amour.

Avez-vous pensé karmique aimer?

Je ne sais pas comment bien écrit, mais je veux dire le concept de "karma".

namaki a dit…

C'est beau, c'est triste et mélancolique ! comme l'amour !

jeff a dit…

Merci beaucoup Dorota :-)

jeff a dit…

... comme un passage de la vie Dominique...

Otto von Münchow a dit…

A series of delightful pictures!

jeff a dit…

Merci... :-)
Les photos sur votre blog sont vraiment d'une grande qualité !
Amitiés

Nathalie a dit…

Cher Jeff,
Comment se fait-il que j'ai raté ces poignants derniers billets ? Comme toujours chez toi, la correspondance entre images et poèmes crée tout un univers sensible, profond et très chargé d'émotions. Suis avec toi.
Envie de te prendre dans mes bras - comme ça, par amitié.

Oui il faut voter pour les coquelicots, ils seront encore là quand tous les guignols seront dessous la terre.

jeff a dit…

Que te dire de plus Nathalie... Merci ? :-)

jsmn a dit…

I lıke ıt

jeff a dit…

Thanks a lot Jsmn...
See u :-)