L i f e i s b e a u t i f u l

L i f e i s b e a u t i f u l
ce dont on manque

"Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." Platon


ce dont on manque
ce dont on manque

ce dont on manque

samedi 3 novembre 2012

Entre l'orage...






"On ne peut rester entre deux rives.
Peu importe qu'on avance à pied, en cargo, 
en wagon scellé ou en pensée."
Alain Monnier



































































Il m'arrive de douter,
De marcher comme ici entre deux rives,
Entre l'eau et la mer,
Entre la mer et l'eau,
Et entre l'orage et l'eau...
Trois raisons d'être entre deux eaux !






















































L'orage menace, de toutes parts,
Et je ne sais pas quoi faire !
Partir en courant,
Ou m'enfuir en rampant ?






























































J'ai longtemps hésité,
Hésité à parler, à dire,
A exprimer ce qui dans mon corps,
Représentait une menace pour mon esprit...
L'orage est arrivé, de loin...
Je l'ai vu arriver !
Et puis, j'ai observé, là,
Coincé entre deux rives.

Le ciel s'est obscurci,
Et ensuite les nuages ont filé,
Me laissant face à mes idées,
Face à mon corps et à mes pensées...
























La vie est comme ça...
Elle laisse parfois une chance
A qui sait attendre,
Même si coincé entre deux rives,
Prisonnier du temps et des intempéries...
Alors, orage passé et terminé,
Tout peut maintenant commencer !







"Avoir un corps,
c'est la grande menace pour l'esprit."
Marcel Proust

20 commentaires:

Plum' a dit…

Loin de toute considération philosophique (et encore que), je resterai bien bloquée entre deux rives, ne sachant pas choisir entre sable, pierre, vagues, vent, roseaux et libellules bleues.

jeff a dit…

Ben moi aussi ! j'aime beaucoup ce coin de la Côte... même avec de la pluie !!! Cela garde son charme... mais bon... avec du soleil... ;-)
Quant à la dernière citation, il s'agit d'un constat... et non d'une perspective !!! U see what I mean ?!? ;-)
Belle journée K'line... malgré la pluie !
Amitiés :-)

Nathalie a dit…

Avoir un corps, c'est la grande menace pour l'esprit ? Ah non, pas du tout. Le corps et l'esprit ne font qu'un et c'est une des grandes erreurs de la civilisation judéo-chrétienne (et peut-être d'autres, je ne les connais pas toutes) est de nous faire croire qu'ils s'opposent et que le problème, c'est le corps. Le corps n'est pas le problème, il EST. Sans lui, pas d'incarnation de l'esprit, pas de sensations, pas d'illuminations cosmiques, pas d'émotions, pas même de pensée.

Pas d'accord non plus avec l'idée qu'on ne peut pas rester entre deux rives. Je crois qu'au contraire on peut y rester longtemps et que ce flottement peut être une façon d'être. Le tout est d'être conscient qu'en réalité, le flottement, la non-décision, est déjà une forme de choix puisque cette non-décision aura des conséquences, tout comme choisir une rive ou l'autre aura des conséquences.

Est-ce Sète qu'on voit là-bas au lointain sur tes photos ? Je ne suis pas sûre de connaitre assez bien la côte pour en être sûre...

En tout cas entre sable et grenaille de silex, entre vague et mousse, entre mer et ciel, j'aime la façon dont tu nous promènes et tu nous laisses flotter - entre deux rives.
Bises mouillées de dimanche soir,
Nathalie

jeff a dit…

Cela peut être une façon d'envisager la question du choix, du passage, et des origines... ;-)
Est-ce le Mont Saint Clair à Sète ? Non Nathalie, il s'agit du Mont des Oiseaux dans la commune d'Hyères les Palmiers. C'est une vue de la route du sel qui mène à la presqu'île de Giens... et je t'avoues que je préfère me balader sur la plage de l'Almanarre avec du soleil, du vent et de la chaleur... ;-)
Je vais continuer à flotter entre deux rives ou à marcher comme ici entre deux mers, deux eaux, entre l'étang et la mer, voire entre deux origines ;-)
Bises également Nathalie ;-)

Nathalie a dit…

Ah oui, Hyères et la presqu'ile de Giens ! Je dois avouer que ma dernière visite dans le coin remonte à une journée caniculaire d'août, rien à voir avec tes ciels noirs d'orage et tes plages grises. Je n'aurais jamais reconnu.

jeff a dit…

Promis Nathalie... La prochaine fois je mets des photos avec du soleil !!! :-)
Bises ;-)

Roxana a dit…

il se peut bien que l'orage soit la, mais tes images m'apportent beaucoup de tranquillite... les nuages sont merveilleux, et tout est baigne dans les plus belles nuances de bleu et de gris et de beige, on sent la respiration de la terre et du ciel qui ne font qu'un...

bises, cher Jeff, et merci, un grand merci

jeff a dit…

Ce ne sont pas particulièrement mes couleurs préférées... et j'aime beaucoup la couleur bleue... un bleu profond, lumineux, clair, intelligent, sincère et surtout vrai...
Merci surtout à toi Roxana ;-)
Bises...

mirae a dit…

bonjour Jeff,
oui comme Roxana dit la terre et le ciel respire ensemble,c'est rare que on peut atteindre parfaitement cette harmonie de la terre et le ciel dans une photo mais tu l'as fait. C'est un magnifique paysage et une magnifique photo.

et JADORE le commentaire de Nathalie.Elle dit sans le corps il n'y a pas d'incarnation de l'esprit, pas de sensations pas d'illuminations cosmiques, pas d'émotions pas meme de pensée!

C'est tellement vrai que l'esprit doit inclure les émotions les pensées. haha meme les neurones sont fait de la matière.
C'est l'esprit qui sent la beauté des lilas et sans le corps de sensations ce n'est pas possible l'esprit devient le corps.

J'aime aussi BEAUCOUP l'idée de Nathalie que etre entre deux rives ca peut etre un état avec conséquences-oui c'est un choix et il faut le traiter comme cela.
on a d'habitude de penser que l'indécision est mauvaise mais comme Nathalie dit pas nécessairement.c'est une belle idée qui montre le paradoxe de la vie.

mais en meme temps Jeff j'accepte ce que tu dis. pour ton cas individuel tu n'aimes pas les conséquences.

belle visite -bises a tout lemonde.

mirae a dit…

oh il faut ajouter que ok, ce n'est pas le corps qui doit etre controler mais c'est les instincts qui pénètrent les deux- le corps et l'esprit parceque ils sont un!

mirae a dit…

et oui comme le ciel et la mer -difficile de les séparés.....

mirae a dit…

juste une autre petite chose, Nathalie devrait commencer sa propre école de la philososphie!(sourire)

jeff a dit…

Merci pour tes éclairages Mirae car tu as bien raison ( j'allais dire... pour une fois !!! )
... et j'en profite de te répondre avant que tu n'aies effacé tes commentaires !!! ;-)
Enormes bises dans le cou... ;-)

mirae a dit…

bien ca c'est sarcastique-pour une fois? haha.
je n'efface pas tout Jeff.si jexmprime quelquechose négative contre les autres meme si je crois que ca doit etre exprimer je ne veux pas que ca soit gelé dans le temps.comme ca on peut continuer positivement.
surtout ici ou il n'ya pas de privé pas de email.Javais ton email unefois mais c'est disparu de ma mémoire et de ce journal.=en tout cas c'est sarcastique encore haha.meme si je viens te donner un enorme compliment et un compliment pour tes commentateurs.
mais je te pardonne. haha ca devrait etre l'air frais de la mer ici haha.je pardonne tout.haha.

jeff a dit…

Pa du tout sarcastique Mirae... ;-) C'est une façon de te faire un clin d'oeil, dire que j'aime beaucoup tes réparties, et que ces "dialogues" créent au fur et à mesure une certaine complicité... :-)
Amitiés...
Bises [toujours dans le cou] ;-)

nathalie a dit…

Oh là là les bisous dans le cou Jeff, j'espère que tout cela ne va pas être effacé par la censure a posteriori ;-)
C'est vrai qu'au fil des commentaires il se créé une complicité entre nous et c'est l'une des magies d'internet.
Bon début de semaine à toi Jeff, et merci encore pour ces belles images de sable, de ciel et de mer mêlés. Les vagues qui roulent les galets jusqu'à en faire des petits graviers puis du sable nous parlent de multiples façons.

MATHILDE PRIMAVERA a dit…

Jèèèèèèèèèèf, je t'ai enfin répondu, tu sais là bas, juste à côté, où il y a depuis un super soleil !!!

C'est bien connu, après l'orage il fait toujours très beau, surtout chez nous !!!

Bon y a toujours pas la mer du côté où je divague, mais il y a des flots de mots qui ne font pas rage !!!

jeff a dit…

Dois-je me pincer ou suis-je entrain de rêver ??? ;-) En tous cas, merci de passer par ici, là où l'orage reste figé sur ma page ? Ou alors tu passes pour me faire une demande d'ami Facebook ?!? :-) ... mais ça m'étonnerait !!! Des flots de mots qui ne font pas rage ?... Je confirme... Bises Mathilde ;-)

MATHILDE PRIMAVERA a dit…

Jeff, tu es en train de rêver, le souci il est là, rien n'est réel, mais encore moins sur facebook, tout n'est qu'une illusion d'après les bouddhistes, alors j'ai dans l'idée que même à côté il doit y avoir la mer et qu'il suffit de mieux regarder !!! Si ces paysages existent aussi vraiment tout près de ta personne, si c'est toi qui les projette et moi qui les reçoit, alors c'est que nous sommes en tout cas bien vivants, même si pour le vérifier il faudrait pouvoir se taper la bise en vrai !!! En attendant...surement le messie, des bises virtuelles !!!

jeff a dit…

Ben alors tant pis... je continues à réver...
Bises virtuelles !!!