L i f e i s b e a u t i f u l

L i f e i s b e a u t i f u l
ce dont on manque

"Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." Platon


ce dont on manque
ce dont on manque

ce dont on manque

dimanche 14 novembre 2010

Soleil et lumière...

Lumière et soleil...




"Comment peut-on apprendre à se connaître soi-même ?
Par la méditation, jamais, mais bien par l'action."
Gandhi









Lumière sur une certitude

Je gravis sentiers, colline,
Glisse dans les bruyères, bleues,
Jambes griffées, écorchées,
Le front humide, joyeux, déterminé.
J’avance là, vers ce soleil,
Traverse dans la lumière,
Ecarte à nouveau la bruyère,
Roches et cailloux, rouges,
Sous mes pieds roulent,
S’enroulent à mes pensées,
Et maintenant me font douter.

Je défie arbres, gravité,
Appuyé, doigts tendus,
Aux troncs noirs, à l’écorce,
Caressée de la main ;
Je monte encore, souffle.
Le soleil s’éloigne, recule,
Perdu derrière l’horizon,
Comme illusions, idées reçues,
J’avance encore, toujours,
Le cœur vibrant, vivant,
Perdu dans mes convictions.







D’un arbre à un autre,
D’un pas devant l’autre,
Toujours s’éloigne, recule,
Vérités ou certitudes,
Sur tout, sur vous, sur toi,
Sur la vie, sur le monde,
Sur ma personne, je croyais.
A vouloir toucher le soleil,
Sa clarté m’est offerte,
Mais point sa lumière,
Sur ce qu’est le monde, l'autre.















Perdu dans cette immensité,
Soleil se perd à l’horizon,
J’avance encore, toujours,
Avec illusions, conviction,
Perd mes idées reçues,
En chemin, sur la route,
Inutiles, bien trop lourdes ;
Il n’y a rien à trouver ici, seul,
En cette fin de journée,
Jouant avec les ombres,
Fuyant vers le soleil.











Adossé contre un arbre,
Ma course s’arrête, respire,
Glisse vers le sol, m’appuie,
La nuque contre le tronc,
Les yeux vers le ciel,
Chavire, tombe, chute.

Je sais, je crois, une certitude :
Un visage, un regard, manque.
Dans mes cheveux, une main,
Perdue, caressant mes espoirs,
Sur la connaissance de moi,
Apporte lumière et soleil.

Il manque un autre, il manque toi !
Seul, je ne découvre pas le monde,
Je ne me connais pas...







"La possibilité de vivre
commence dans le regard de l'autre."
Michel Houellebecq

42 commentaires:

marty a dit…

Bonjour Jeff - tes photos sont superbes comme toujours ! j'ai beaucoup de mal à venir sur ton blog !
tes photos sont très grandes et mon pc rame comme un malade !
alors quand j'y suis enfin, j'en profite pour m'y balader et j'aime ça !
A+

Loulou a dit…

Dis, c'est beau chez toi.
Bises
Loulou

clo a dit…

Oui Jeff c'est franchement magique.
Tes images du jour sont incroyablement belles..
Cette lumière que tu as su apprivoiser avec une poésie qui réveille tu sais cette émotion bien spéciale quand on est en face de quelque chose d'impalpablement hors de la réalité,quand le temps arrête sa course pour nous offrir ce genre d'instants,uniques..
une belle porte ouverte sur l'éternité...sur l'autre,sur l'importance du partage...j'aime beaucoup ton texte..Presque un peu douloureux...
je retourne faire un tour parmi ces bruyères que j'adore...
merci pour ce super boulot..c'est top..
bonne fin de soirée..
bisou le Jeff..:o)

Owen a dit…

J'aime la dernière, floutée en rouille d'automne, bien que les autres sont belles aussi, une promenade exquis dans le maquis, que seul Jeff pourrait nous offrir...

Alors, par contre, si la possibilité de vivre commence dans le regard de l'autre, et "l'autre c'est moi"... est-ce que cela veut dire que soit on passe du temps devant un miroir pour commencer à vivre, ou soit on ne vit pas ? Sans doute j'ai loupé un tournant et tiré de conclusions non sequiturs...

J'aime aussi le petit fruit rouge... ce n'est peut-être pas un fruit non plus...

PS suis bien content si tu as aimé la musique de Suzanne Vega, elle est sublime. Sur scène l'autre jour on n'avait qu'un souhait : que cela ne se termine jamais...

Owen a dit…

oops, pardonnes moi, la phrase devrait dire : bien que les autres soient belles aussi... ah, le subjonctif, pour les étrangers c'est peut-être le plus dur à faire venir tout seule...

Lilou a dit…

" Seul, je ne découvre pas le monde, je ne me connais pas .."

Mais dans ces lieux, par ce regard posé en accord avec la vie est on seul ou subtilement accompagné pas à pas ..
Quand le moindre frémissement en nous se tisse de tous les frémissements ambiants, nous nous découvrons, dépouillés de tout, seul au monde et immensément pleins de chaque parcelle de vie..

Cette magie est si grande que même sans les parfums, sans les bruits, sans le moindre crissement de vie ,tout invite à la complicité, au partage, à la paix à travers cet écran où je me promène en ta compagnie par la grâce de l'image d'un instant saisie.

Merci .

K'line Bloom a dit…

Salut Jeff,
Merci pour ta visite "chez moi" et pour l'ajout de la vignette (je prends ça pour un compliment).
Oui, c'est vraiment beau chez toi, tout au sud, et ça donne envie d'y passer plus souvent !
J'ai une préférence pour la dernière, plus sombre et floutée, sensation que l'on peut avoir en se réveillant, quand les yeux sont encore remplis de nos derniers rêves.
A bientôt,
K'line

namaki a dit…

Si je ne suis pas bonne avec les mots, je suis par contre sensible aux images et à l'association mots/Images!
Chez toi c'est toujours un enchantement ! Continue!

K'line Bloom a dit…

Crayons de couleur

Le vert pour les pommes et les prairies,
Le jaune pour le soleil et les canaris,
Le rouge pour les fraises et le feu,
Le noir pour la nuit et les corbeaux
Le gris pour les ânes et les nuages,
Le bleu pour la mer et le ciel
Et toutes les couleurs pour colorier
Le monde.

Chantal Couliou

Kat Imini a dit…

Bonsoir Jeff, encore une sensation de belle promenade, tu m'emmènes en ballade, prendre l'air, merci, je t'embrasse.

Roxana a dit…

je suis d'accord avec Owen, oh, cette derniere image est magnifique, un reve d'un reve d'automne... mais les autres ont aussi leur charme poetique, tu es vraiment un sorcier de la lumiere, est-ce que tu le sais deja? :-)

je voudrais te remercier pour le commentaire tres riche et en meme temps tres sensible que tu as laisse sur ma serie sur l'enfance, je pense que j'ai pu te suivre et ce sont la des idees qui me preoccupent moi-aussi, oui, un dialogue la-dessus, un jour, serait surement tres interessant...

ah, et merci aussi pour avoir rajoute une petite vignette avec le pont, je sais que tu as un faible pour cette serie :-)

bisous...

ps. pas de probleme pour les fautes d'orthographe, vraiment :-)

Nathalie a dit…

Moi ce sont tes bruyères (ou ce qui ressemble à des bruyères) que je préfère. J'aime les flous. Quel beau post!

Loulou a dit…

Coucou Jeff le fidèle, merci d'être passé et de t'être arrêté chez moi... un petit mot t'y attend
Prends soin de toi
Bises
Loulou

Matt a dit…

Bonjour Jeff!
Quelle petite-grande cheff d'oeuvre...

Tes images... Tes mots...
Extaordinaire...!

Par compte, la phrase a la fin...
Je ne suis pas d'accord.

Pour moi ce n'est pas le regard de l'autre qui me fait vivre

C'est mon regard qui fais vivre a l'autre,
et en lui permetant exister,
j'existe

Matt a dit…

Un petit bonjour a Lilou, que je ne connais pas

Trés touchant son commentaire...

Rénica a dit…

J'aime bcp cette citation de Houellebecq,elle est si vraie...
bizz à toi
PS :
pour Owen : le joli petit fruit rouge il me semble bien que c'est un arbouse au gout doux et sucré...

INTERIOR of SOUL a dit…

Very beautiful, painted with the light, smelling... mmm...
There is a place which I adore in France - la Foux de la Vis dans le Gard. Sometimes I think, if I wrote the novel, my heroes would live exactly there ;o)

Your photo reminded me la Foux.

Dorota

jeff a dit…

Pour toutes et tous, désolé d'avoir mis autant de temps pour répondre à votre commentaire...
Merci pour votre patience !
Alors...:)

jeff a dit…

Marty,
tu dis mettre beaucoup de temps pour charger cette page...
Je reconnais que parfois c'est un peu longuet... mais tout de même !
J'ai essayé avec un autre PC que le mien et, c'est vrai, il y a un certain temps avant que tout soit affiché... mais bon... quand on aime, on ne compte pas !...:)
Merci tout de même Marty de m'avoir fait l'honneur de cette visite.
Tes mots sont si gentils...:)
Arrêtons de ramer alors...:)

Amitiés...

jeff a dit…

Loulou,
merci pour ton passage.
Auparavant tu venais plus souvent par ici et échangions de longs dialogues...:)
Je ne viens plus aussi souvent par chez toi...:)
La vie des blogs... soupir !

A bientôt Loulou ! je passe par chez toi...:)

Bises

jeff a dit…

Clo,
tu connais bien notre région ! Elle a tant et tant de belles choses à montrer, tant de contrastes entre mer et montagne...
Tu en connais bien des facettes, moi qui ne suis qu'un produit rapporté !
Je suis venu voir tes photos "spirituelles" et je dois y laisser un commentaire... Je le ferais et te donnerais mon point de vue !
Merci pour tes quelques mots si gentils. Ils m'honorent par ta présence sur cette page !

Merci clodinette !
A bientôt...:)

jeff a dit…

Owen,
soit tu fais celui qui ne comprend pas ou bien tu n'y piges rien... ce qui m'étonnerais ! ! !
L'autre c'est moi... dans le sens où je pense ne pas être grand chose sans l'existence des autres !
L'autre c'est moi, c'est parce que je m'y reconnais, que l'autre est un miroir qui nous renvoit soit le beau, soit le laid de notre existence...
L'autre c'est moi, parce que nous sommes tous pareils à quelques détails près...:)
Me mirer dans le miroir ou me gratter le nombril, très peu pour moi Owen !
Alors, j'espère que maintenant tu as saisi mon propos !...:)
Et toi Owen, qui es-tu ?...:)

Amtiés PixpotOwenamigopix !
A plus...:)

jeff a dit…

Lilou,
avec tout le respect que j'ai pour ta personne, je ne pense pas que la méditation puisse mous amener à mieux nous connaître !
Evidemment, se retirer dans la campagne, là où on le souhaite peut être propice pour mieux se connaitre en tant qu'individu, pour soi-même...
Je préfère l'action à tout celà et pense que cotoyer les autres est la meilleure source de connaissance de soi !
Je souris parfois quand je vois certaines ou certains dans la béatitude, la méditation pour sauver autrui qui a faim, qui a soif, qui est entrain de mourir... Je pense qu'il vaut mieux agir et souvent... c'est juste à côté de chez nous que quelqu'un peut avoir besoin de nous !...
Mais je comprends tout à fait ce que tu exprimes ici Lilou !

A bientôt Lilou... sur ton blog par exemple !

Bises

jeff a dit…

K'line,
ton petit poème est très joli ! Merci !
Les photos que j'ai découvertes sur ton blog m'ont bleuffées ! ! !...:)
Comme quoi ! ! !...(:[

Merci pour ton passage K'line... et quand à "la vignette"... je pense que ce n'est qu'un juste retour des choses...:)

A bientôt !

jeff a dit…

Namaki,
pourquoi dis-tu ça ?
L'association mots/images est aussi chez toi très judicieuse ! Si tu apprécies ça chez moi, alors merci !
Mais.. peut toujours mieux faire ! ! !...:)

Bises
A bientôt...:)

jeff a dit…

Kat Imini,
merci aussi pour ces mots si gentils alors que je viens très très rarement chez toi !
Les promenades sont belles aussi par chez toi et il faudrait doubler les heures d'une journée pour avoir le temps de tout voir sur ces satanés blogs ! ! !

Merci encore Kat ! C'est très très sympa de ta part !

A bientôt...:)

jeff a dit…

Roxana,
un sorcier de la lumière...:) J'aime cette façon que tu as de dire les choses...:)
Je ne sais pas si je suis sorcier mais je sais que je ne pourrais pas me passer des couleurs de ma région et de sa lumière si intense !
Ceci dit, tu l'apprivoises pas mal aussi cette lumière...:)
Pour ce qui est du thème de l'enfance, ce sujet m'est cher.
Il y a peu de temps, un enfant que je connaissais est mort d'une maladie terrible... ça file une grande claque et amène à beaucoup relativiser sur la vie, le quotidien, les petits soucis, tracas...
Je pense souvent à lui et peut-être que ma page, superficielle, en témoigne par quelques sujets abordés...

Alors, tu dis avoir une préférence pour la dernière photo... peut-être parce qu'elle est comme moi... flou ! ! !...:)

Bises Roxana, et merci pour tes quelques mots si gentils.
Bises et bisous,
A bientôt...:)

jeff a dit…

Nathalie, tu dis aimer les flous... moi c'est les flolles que j'aime...:)
Tes flous sont pas mals aussi !
Bises...

jeff a dit…

Matt,
merci pour ton commentaire... mais je suis désolé, je pense intimement que c'est le regard de l'autre qui me fait exister et pas l'inverse !
Bien sûr qu'on peut exister sans le regard de l'autre... mais la vie serait bien pauvre ! Je fais exister autrui par mon regard... mais c'est lui qui anime ce regard, d'où l'importance de ne pas être transparent ! ! !

Merci beaucoup Matt !
A bientôt et encore merci !...:)

jeff a dit…

Rénica,
bien vu pour le fruit rouge ! L'arbouse qui vient de l'arbousier est un espèce de petit fruit qui n'a pas un goût des plus originaux mais un petit goût sucré qui est bon à manger... de là à le déguster...:)
Merci beuacoup Rénica pour ta précision...J'ai évité ainsi de répondre à ce cher Owen ! ! !

Bises,
à bientôt !

jeff a dit…

Dorota,
merci pour votre visite !
Ravi de savoir que ces photos vous rapellent un endroit très cher et... merci d'évoquer ici la peinture avec la lumière avec comme outil ce cher appareil photo !
Merci beaucoup !

A bientôt...:)

Lilou a dit…

Jeff, tu dis préférer l'action..
C'est aussi mon point de vue.

Et cette action peut prendre des fomes aussi variées que ..marcher dans la nature..où l'autre devient tout ce qui bruisse.

jeff a dit…

Lilou,
c'est une belle action que de marcher dans la nature... mais je ne pensais pas à ce genre d'action !...:)... Soit ! Si ça te convient...:)
Marcher dans la nature est pour moi source d'apaisement entre plusieurs actions ! ! !

Bises Lilou...:)
A plus !

Rénica a dit…

Oui je suis d'accord avec toi pour le goût de ce fruit qui n'a pas beaucoup de saveur à lui seul...mais lors d'une ballade en grapiller un de temps à autre et oui le déguster ainsi lui donne un autre interêt...bizz

Chloé Marchetti a dit…

M'aurais-tu déjà oublié ;)
Oui, oui c'est bien moi qui aime les papillons, faut croire que j'aime photographier l'éphémère... Mais tout n'est qu'éphémère, autant s'y faire... :)

Nous pouvons toujours faire connaissance :)

Amitiés.. :)

PS : désolée de ne répondre que maintenant ^^

Margaret Pangert a dit…

Fichtre, que ces photos soient brillantes! Mais notre caractere humain veut etre naturel et libre et en meme temps joindre avec quelqu'un(e). C'est ca l'oxymoron? Merci, old friend.

jeff a dit…

Rénica,
je trouve que ce fruit est légèrement pateux ! ! !... mais c'est tellement bon de goûter ce qui est anturel !...:)

Bises,
à bientôt !...:)

jeff a dit…

Chloé,
comment oublier un prénom aussi beau que le tien ?...:)
Photographier l'éphémère pour le rendre plus beau, durable, moins éphémère...:) Tout est éphémère, c'est pour cela qu'il faut l'entretenir !
Nous pouvons toujours faire connaissance... Pourquoi pas ! Une connaissance éphémère ?...:)
Maizencore !...(:[

Bises Chloé désolée...:)
Bises éphémères...

A bientôt

jeff a dit…

My God ! Margaret ! ! !
Merci de passer me faire un petit coucou...:)
Des photos brillantes ? C'est la nature qui brille lorsqu'on prend le temps de la regarder !
C'est quoi l'oxymoron ?...(:[ Je vais jeter un coup d'oeil à mon dictionnaire.

Bises tendres et amicales chère Margaret !
A bientôt...:)

Rénica a dit…

Oui tu as raison doucereux et mou ça manque sacrément de saveur !Mais lors de ma ballade il avait pris un autre goût...l'ambiance autour sûrement... ;-)

Pierre De Lune a dit…

Le regard comme la pensée s'animent et virevoltent à chaque détour, s'interrogent et songent à cette existence qui nait dans le regard des autres....
Me voilà d'un seul coup bien occupée et éblouie par tant de belles images ...

jeff a dit…

Eblouissons-nous de lumière car ici il fait noir comme dans une pièce jouée à contre-jour !
...:)